Où se trouve le kiki le plus célèbre de Paris (Victor Noir)

Victor Noir tombeau pénis zizi père lachaise

 

Un peu d’histoire

 

Victor Noir est en réalité le nom de plume du journaliste Yvan Salmon, né à Attigny dans les Vosges le 27 juillet 1848, mort à Paris (au 59, rue d’Auteuil) à tout juste 21 ans tué d’un coup de pistolet.

C’est le prince Pierre Napoléon Bonaparte (neveu de Napoléon Bonaparte), bagarreur et tête brûlée, qui le flingue.

Le Pierre en question est né et a grandi en Italie, où il avait déjà fait de la prison à 15 ans pour insurrection. À 20 ans, il retourne en prison pour avoir tué un policier. Sur ce coup là il est quand même condamné à mort… dans un premier temps en tout cas. Parce qu’ensuite sa peine sera ensuite réduite à 15 ans et puis… il est finalement juste expulsé, banni pour toujours d’Italie.

Il part alors à New-York où il tue un passant dans la rue, ce qui va le fâcher avec son cousin qu’il a retrouvé là bas, donc à nouveau il s’en va… en Grèce… qu’il doit fuir aussi après une fusillade avec des Albanais. Bref, à 23 ans le mec est tricard (interdit de séjour) à peu près partout… il se pose donc en Belgique pour se mettre au vert et se faire oublier pendant 10 ans. Voilà juste pour camper le personnage qui a tué Victor Noir.

 

Revenons donc à Victor Noir !

 

C’est un brillant et jeune journaliste, cependant il doit surtout sa notoriété à ce qui va suivre. Il est la victime collatérale et malheureuse d’un duel qui ne le concerne pas directement.

Au départ c’est Pierre Napoléon et Henri Rochefort (de caractère assez bouillants tous les deux) qui devaient se battre après s’être provoqués en duel, fâchés par des articles de presse très violents publiés l’un contre l’autre (dans des journaux corses pro-régime et anti-régime).

On ne sait pas exactement ce qu’il se passe dans l’appartement de la rue d’Auteuil, mais la rencontre dérape, Pierre s’embrouille avec les témoins de son adversaire et les gifle. Ensuite il en finit un au pistolet… ce sera Victor Noir.

L’époque est politiquement instable et insurrectionnelle, afin d’éviter des émeutes, Victor Noir est enterré au cimetière de Neuilly, et sa dépouille ne sera transférée au Père-Lachaise qu’en 1891, 21 ans plus tard. Ce fait divers eut un grand retentissement, à tel point qu’il participa de la chute du Second Empire la même année, et c’est surtout cela qui rendra célèbre Victor Noir.

Son gisant (un « gisant » est une statue représentant le défunt allongé sur la dalle qui referme le tombeau), en bronze, est réalisé par le sculpteur Jules Dalou, ardent républicain. Il est représenté dans l’état dans lequel on l’a retrouvé mort, avec un pantalon ultra-moulant mettant bien en valeur son sexe. Du coup beaucoup de monde le touche à cet endroit, retirant la patine du bronze et laissant polie et brillante cette zone de son anatomie. Cette particularité à aussi créé la légende comme quoi le toucher rendrait fertile !

 

Mais là vous vous dites certainement : qu’est-ce que la patine du bronze ?

 

La patine du bronze, de couleur vert-de-gris, est en fait de l’hydroxycarbonate de cuivre. Le bronze est un alliage, un mélange de métaux contenant du cuivre et de l’étain.

Le cuivre réagit lentement avec l’oxygène de l’air, on dit que le cuivre s’oxyde. Le vert-de-gris est le résultat de cette oxydation, au même titre que la rouille est une oxydation du fer. C’est pourquoi la statue a pris une couleur grisâtre avec le temps, sauf… vous savez où.

 

2Cu(s) + O2(g) + H2O(g) + CO2(g)→ Cu2(OH)2CO3(s)

Oxydation du cuivre contenu dans le bronze. (s) = Solide, (g) = Gaz.

 

L’avantage du vert-de-gris, c’est que c’est une rouille bien particulière qui forme une couche protectrice contre… la rouille elle-même :). Le cuivre a l’avantage de rouiller pour se protéger de la rouille, cool non ? C’est une protection contre la corrosion dite par « passivation ».

 

Les lecons de choses cuivre passivation

 

Arrêtez donc de lui toucher le zizi ! Parce que la couche d’oxyde, c’est ce qui le protège.

Remerciements : Merci à Olivier M., chimiste de formation, et fin connaisseur de zizis en bronze, pour ce fait dont nous ignorions l’existence.

 

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

La modération des commentaires est activée. Votre commentaire peut prendre un certain temps avant d'apparaître.

1 comment