Bientôt une apocalypse zombie ? Scientifiquement pourquoi pas

apocalypse zombie

 

ATTENTION : on vous propose un vrai film de cinéma à la fin de l’article

mais fait par une équipe scientifique et tout et tout, enjoy ! :)

 

C’est quoi un zombie ?

 

Alors pour commencer, entendons nous bien sur la définition d’un zombie.

Si un zombie est une personne qui revient à la vie, à priori non, on ne sait pas ressusciter les morts – ou alors même si on arrive à les faire repartir, il faut bien que le corps ne soit pas « mort »* depuis trop longtemps pour ne pas être trop endommagé. Pour vous déplacer, vos muscles ont besoin d’oxygène, donc de sang liquide qui circule dans vos veines, donc d’un cÅ“ur qui bat pour le faire circuler et de poumons qui aspirent de l’air (grâce à votre diaphragme) pour oxygéner le sang.

Allez admettons qu’on puisse, que quelqu’un qui semble mort d’un point de vue médical revienne à la vie par exemple suite à un choc électrique. Ok c’est possible, mais 1/ était-il vraiment « mort » dans ce cas ? 2/ Même si c’est une sorte de résurrection qu’est-ce que ça change au final ? Ce qui le définit en tant que zombie c’est plus son comportement que le fait qu’il soit mort puis finalement vivant à nouveau, à part d’un point de vue mystique ou philosophique à propos de la question : est-ce bien la même personne qui s’est réveillée zombifiée, ou est-ce qu’une « créature » a pris sa place dans son corps. Donc revenons aux zombies « qui qu’ils soient ».

Si maintenant on appelle zombie un corps terriblement affamé, capable de se déplacer et d’effectuer les opérations de base pour rester en vie, mais qui n’a plus aucun contrôle de lui même et dont la seule obsession est de courir après la chair humaine pour se nourrir, alors oui, techniquement c’est possible.

* Oui entre guillemets parce que on situe mal la mort. Cliniquement c’est quand n’a plus d’activité musculaire spontanée, n’a plus de réflexe (pas de réaction à la douleur par exemple), et ne respire plus. La mort cérébrale quand à elle c’est quand votre cerveau ne fonctionne plus (les fameux électroencéphalogramme plat), et comme le cerveau contrôle vos fonctions vitales (votre respiration par exemple). On peut quand même vous faire respirer artificiellement et circuler votre sang mais pour la médecine, vous n’êtes plus là.

Ce qu’on appelle une apocalypse zombie, c’est une zombification massive des gens par contamination, une épidémie mondiale (aussi appelée « pandémie » – du grec πᾶν (pan) qui veut dire « tous » et δῆμος (démos) qui veut dire « peuple ») et foudroyante qui se propagerait à la vitesse de l’éclair et balayerait tout sur son passage, comme dans The Walking Dead.

 

Peut-on Zombifier un être humain ?

 

Théoriquement oui !

 

Notamment avec des virus mutants de la rage ou certains parasites comme le Toxoplasma gondii, agent de la toxoplasmose qui peut modifier notre comportement (chez le rat, la toxoplasmose abolit sa peur du chat et la remplace par une attirance fatale pour son prédateur. Oui un rat qui a la toxoplasmose est subitement attiré par les chats et… ça le tue).

 

Comment ?

 

Votre cerveau possède un lobe frontal qui est le siège de votre raison. Le siège des émotions se trouve dans une partie du cerveau qui s’appelle le système limbique, dont font partie les noyaux hypothalamiques et le complexe amygdalien (cf. schéma ci-dessous).

On pense savoir maintenant que le système limbique est bien distinct du cerveau « reptilien », constitué grosso modo des deux bulbes situés sous le système limbique, et qui gère votre survie : vos comportements défensifs face aux prédateurs – peur/fuite/attaque, votre rythme cardiaque, votre taux de sucre dans votre sang ou encore votre équilibre quand vous marchez etc…, celui que l’on retrouve dans beaucoup d’espèces animales.

ATTENTION : Les neurosciences évoluent très vite depuis 20 ans, allez savoir si ce que je vous dit la sera vrai dans 5 ans…

 

gyrus cingulaire cingulate complexe amygdalien amygdale amygdala noyaux hypothalamiques hypotalamic nuclei hyppocampe hyppocampus thalamus corps calleux corpus callosum

On peut imaginer certains virus ou parasites utilisant ce qui s’appelle le « transport axonal rétrograde » pour prendre le contrôle de certaines zones de votre cerveau en attaquant des neurone spécifiques.

neurone les lecons de choses

 

On peut alors tout imaginer quand à votre comportement : appétit, avidité pour la chair humaine, vous ne reconnaissez plus votre famille, vos amis, vos voisins, vous ne savez plus parler sans grogner etc… Vous êtes à présent un… Zombiiiiiiiiiiiirrrrrrrrrrrrhhhhhhhhhhhh !!!

 

Peut-on vivre une apocalypse zombie ?

 

Théoriquement, oui aussi… Mais bon il y aurait tellement d’obstacles à ce genre de pandémie que ce serait quand même bien compliqué.

 

Déjà le mode de transmission d’un virus par morsure c’est quand même assez pourri

 

Si vous avez déjà vu un film avec des Zombies, vous savez que la transmission du virus se fait par morsure. Alors quand on marche à 2 km / heure, en poussant des grognements de 90 décibels, on vous voit arriver. S’il faut s’approcher au point de mordre, un mec seul (parce que si vous mordez un gars avec d’autres potes autour qui voient que vous l’avez zombifié…), bref on a connu mieux.

Alors vous me direz « oui mais s’ils attaquent en nombre ? Ils peuvent vous submerger et arriver à vous mordre ». Oui mais revenez au paragraphe précédent, avec un moyen de transmission de son virus aussi pourrave, ça va être difficile de constituer un groupe de zombies nombreux prêts à vous submerger.

 

Beaucoup de prédateurs pour les zombies

 

À nouveau, si vous avez déjà vu un film avec des Zombies, vous savez qu’ils ne transmettent pas leur virus aux animaux. Du coup la plus part des carnivores affamés ne vont pas se gêner pour attaquer des proies aussi faciles. Ils sont lents, ils font du bruit, et ils sentent très fort vu qu’ils ne se lavent pas donc on les repère de loin.

Et puis n’oublions pas que l’Homme est le plus efficace des prédateurs, il est tout en haut de la chaîne alimentaire *. Ok il est naturellement dépourvu de défense, il est plutôt faible donc, mais redoutablement habile et intelligent – il sait faire et utiliser des outils, c’est donc une créature naturellement sans défense, mais la plus perfectionnée des machines à tuer. Notez aussi que notre espèce est la seule capable de tuer pour le plaisir. Oh ! Un canard ! Tuons le !! :)

* La chaîne alimentaire (ou réseau trophique) c’est la suite des êtres vivants dans laquelle chacun est mangé par celui qui le suit. Exemple : La vache mange de l’herbe, l’homme mange la vache. C’est une chaîne alimentaire [herbe > vache > Homme].

Donc récapitulons : l’Homme est naturellement sans défense, c’est aussi un redoutable tueur… Un zombie a le corps sans défense d’un Homme, mais ne possède pas son extraordinaire capacité à tuer… moi j’dis, il fait pas le poids.

 

Autres raisons ?

 

Plein en fait, on ne va donc pas tout lister, mais il y a les barrières naturelles, le climat, le manque de nourriture (nous venons de voir que ce sont de très mauvais chasseurs) qui finirait par les faire réellement mourir de faim etc…

Donc dormez tranquille et préparez tranquillement Halloween !

 

Comme promis, place au film et bonne séance !

 

Notez que vous pouvez mettre les sous titres en français, c’est dans les paramètres de la vidéo.

 

 

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

La modération des commentaires est activée. Votre commentaire peut prendre un certain temps avant d'apparaître.

4 comments