Pamplemousse et médicaments ne font pas toujours bon ménage

pamplemousse médicament mortel sante interaction

Des travaux de 2012, publiés dans le Journal de l’Association médicale canadienne, établit une liste de médicaments qu’il ne faut pas prendre avec du pamplemousse sous peine de troubles médicaux graves, voire de mort dans certain cas.

En effet le pamplemousse bloque l’enzyme CYP3A4 (aussi appelé Cytochrome P450 3A4) qui permet de « digérer » un grand nombre de médicaments.

Lorsqu’un médicament passe dans le sang, cet enzyme le « fractionne » en éléments consommables par vos cellules afin qu’il soient métabolisés (c’est à dire consommés puis rejetés après usage, par les voies naturelles).
Si le médicament n’est pas consommé par votre organisme, non seulement il est inactif, mais surtout il finit par s’accumuler dans votre sang avec un possible risque d’overdose ! Et là attention, cela peut provoquer le blocage de vos reins, l’arrêt de votre respiration, des saignements intestinaux, voire détruire votre moelle osseuse et même !… Vous tuer.

David Bailey, pharmacologue ayant découvert ce phénomène il y a 20 ans explique que « Prendre un comprimé avec un verre de jus de pamplemousse est comme prendre 20 comprimés avec un verre d’eau« . Cependant à l’époque de cette découverte, la liste des médicaments ayant cette mauvaise interaction était très restreinte. En 2008 on en comptait déjà davantage : 17, puis en 2013 cette liste est passée à 85 médicaments.

Potentiellement d’autres agrumes comme l’orange amère ou le citron vert, moins étudiés, pourraient avoir des effets comparables. L’orange quand à elle ne semble pas contre-indiquée.

Nous donnons ci-dessous quelques exemples à titre informatif, mais ATTENTION, cette liste est incomplète, ne donne pas les noms commerciaux et peut évoluer. Seul un médecin pourra vous donner une information fiable et à jour, donc si vous consommez du pamplemousse pendant un traitement, avertissez sans faute votre médecin traitant !

Simvastatine, Atorvastatine, Lovastatine, Félodipine, Nicardipine, Ciclosporine, Tacrolimus, Sirolimus, Everolimus, Crizotinib, Dasatinib, Erlotinib, Everolimus, Lapatinib, Nilotinib, Pazopanib, Sunitinib, Vandetanib, Venurafenib, Erythromycine, Halofantrine, Maraviroc, Primaquine, Quinine, Rilpivirine, Amiodarone, Apixaban, Clopidogrel, Dronedarone, Eplerenone, Felodipine, Nifedipine, Quinidine, Rivaroxaban, Ticagrelor, Alfentanil (oral), Buspirone, Dextromethorphan, Fentanyl (oral), Ketamine (oral), Lurasidone, Oxycodone, Pimozide, Quetiapine, Triazolam, Ziprasidone, Domperidone, Darifenacine, Fesoterodine, Solifenacine, Silodosine, Tamsulosine.

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

La modération des commentaires est activée. Votre commentaire peut prendre un certain temps avant d'apparaître.