Les jours sont longs sur Vénus, en plus il fait chaud…

VenusDeuxJoursParAn-Squared

Vénus est la 2ème planète la plus proche de notre soleil, après Mercure et avant la Terre. Elle tourne très très lentement sur elle même : en un an Vénusien (donc le temps que Vénus face un tour du soleil) elle ne tourne que deux fois sur elle même. On peut donc dire que sur Vénus, un an dure deux jours.

Elle présente aussi la particularité de tourner « Ã  l’envers ». Avec Uranus, c’est la seule planète de notre système solaire qui tourne dans la direction opposée à son sens de rotation autour du soleil. On dit qu’elle a un sens « rétrograde » contrairement à la Terre et aux autres planètes qui ont un sens « prograde ».

 

La sœur jumelle de la terre

Vénus et la Terre présentent de nombreuses similitudes, si bien que pendant longtemps nous avons été jusqu’à imaginer possible la vie sur Vénus :

РV̩nus est la plan̬te la plus proche de la Terre

РCe sont deux plan̬tes telluriques, donc faite de roches et de m̩taux (contrairement au plan̬tes gazeuses comme Jupiter ou Saturne)

РSur V̩nus comme sur Terre on trouve une atmosph̬re riche avec de nombreux nuages.

РSensiblement la m̻me taille : V̩nus fait 95% de la taille de la Terre pour 80% de sa masse.

– Crées en même temps : nos 2 planètes se sont formées dans la même masse de poussière, il y’a 4,6 milliards d’années.

 

Oui mais.. non, plutôt sa cousine

Ce n’est que dans les années 60, au début de l’ère spatiale, que l’on va faire de réels progrès sur notre connaissance de Vénus. Plusieurs sondes, américaines et russes, partiront l’explorer dès 1962 et ce que l’on va y découvrir va pas mal nous refroidir. Elle présente des différences avec la Terre qui y rendent la vie (sous la forme que l’on connait) complètement impossible :

– Il y fait jusque 460°, même en maillot, un peu chaud pour la bronzette…

– La pression au sol y est 90 fois plus forte que sur Terre. (comme si on vivait 1 kilomètre sous la surface de l’océan)

– L’atmosphère y est irrespirable et extrêmement dense. Elle est composée de dioxyde de carbone, d’azote et de nuages d’acide sulfurique. Oui, sur Vénus, il pleut de l’acide sulfurique.

Depuis cette découverte, on se concentre sur Mars et plus aucune mission pour Vénus n’est prévue (sauf les Japonais, qui en ont foiré une en 2010 et qui comptent remettre les couverts en 2015.. wtf?!?).

 

L’étoile du berger

C’est le petit nom de Vénus. Ce qui est bien entendu un abus de langage puisque Vénus n’est pas une étoile mais une planète. Grâce à son atmosphère si dense et sa proximité avec nous, elle est très brillante dans notre ciel.

Vénus est le premier point brillant à apparaître le soir et le dernier à disparaître le matin, à des horaires qui correspondent aux départs et retours des bergers, c’est ce qui lui a valu ce surnom.

 

La déesse de la beauté

Dans la mythologie romaine, Vénus est la déesse de l’amour et de la beauté (comme les dieux romains sont des dieux grecs renommés, vous serez heureux d’apprendre que dans la mythologie grecque, Vénus s’appelle Aphrodite). C’est la brillance de la planète Vénus qui lui a valut ce nom, alors que Mars possède le nom du dieu de la guerre dut à sa couleur rouge sang.
Si nous connaissons la compositions de Vénus depuis les années 60 uniquement, l’humanité en connait son existence depuis bien longtemps et on en trouve des traces dans de nombreuses civilisations. Par exemple, chez les Nahuas (amérindiens du Mexique) Vénus symbolisait le dieu-serpent Quetzalcoatl et les Mayas, avaient mesuré sa rotation autour du soleil avec une marge d’erreur d’un jour tous les 6000 ans… Pour eux Vénus était peu-être même plus importante que le soleil et ils ont construit une bonne partie de leur calendrier cosmique autour d’elle.

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

La modération des commentaires est activée. Votre commentaire peut prendre un certain temps avant d'apparaître.